Créer un site internet

2011

¤ Spectacle : "Dossier brûlant" à la salle des fêtes.

2011 dossier brulant

Comédie de moeurs en deux actes de  Jacques BARANT

Une famille se rencontre pour un anniversaire. Le traiteur présente un moule à gâteaux révolutionnaire. Il a monté un dossier de présentation qui malencontreusement va se mélanger avec le dossier professionnel d'un invité. Le dossier attire toute les convoitises, viennent se rajouter des histoires de cœur sur fond d'espionnage industriel, de chantage avec famille et amis...

 

2010

Deux représentations 

¤  Spectacle  : "Les caprices d'Eugénie", le 27 mars à la salle des fêtes de Sainte-Bazeille et le 24 avril à Virazeil.

2010 les caprices d eugenie

Comédie contemporaine d'Isabelle OHEIX

 

Les gens honnêtes sont ennuyeux à mourir : telle est la devise d'Eugénie, dynamique septuagénaire au caractère bien trempé.
Au diable les bonnes manières et le politiquement correct, Eugénie veut s'amuser !
Et quoi de plus distrayant que de faire tourner en bourrique une fille et un gendre confortablement installés dans leur petit univers bourgeois ?...

2009

¤  Spectacle : "Tout ça c'est chez Sacha", le 15 mai à la salle des fêtes.

5 comédies de Sacha GUITRY : Fausse alerte, Le renard et la grenouille, Une paire de gifles, Une lettre bien tapée, Villa à vendre.

2008

¤ Spectacle  : « Le Mur du son » , le 26 avril à la salle des fêtes.

Comédie contemporaine de Claude HUSSON

Quand Ludo, à peine remis d’une nuit agitée, pénètre dans son salon, il ne reconnaît rien, et pour cause, tout a disparu...Que s’est-il passé ? Comment faire face à cette situation pour le moins perturbante ? Heureusement, il peut compter sur Clémence sa femme, qui ne manque pas de ressort et qui a une bande d’amies très dévouées.

2007

Spectacle en deux parties, joué le 20 avril à la salle des fêtes

¤ « Les Cagadeys de l'an 2000 »

2007 Les cagadeys de l'an 2000

 Comédie rurale

 

¤ « Disparition à Pontaillac »

2007 disparition a pontaillac final

Comédie policière de Jean-François VERNES

 

Une nouvelle journée débute au château de Pontaillac. Soudain la quiétude de ses habitants est boulversée : le comte Edouard de Pontaillac a disparu et sa chambre est maculée de sang.
Pourquoi? Comments? Par qui?

2004

¤ Spectacle : « Tchao ! », le 20 novembre 2004 à la salle des fêtes.

 2004

Comédie en deux actes, de Marc-Gilbert SAUVAJON

 

¤ Spectacle  : « Farces d'hier et d'aujourd'hui » , les 3 et 4 avril à la salle des fêtes.

Adaptation de plusieurs pièces en un acte du Moyen-Âge au XXème siècle dont "Un mot pour un autre"

2003

A l'occasion des 20 ans du TRV...

¤ Spectacle  : Soirée cabaret, le 6 décembre à la salle des fêtes.

2002

¤ Spectacle en deux parties, à la salle des fêtes.

1) Première partie : "La Main leste"

Comédie-vaudeville en un acte, d'Eugène LABICHE

Monsieur Legrainard est propriétaire d'une fabrique de fleurs artificielles, dont il a confié la direction à sa fille Céline. Un jour, après le déjeuner, Madame Legrainard doit se rendre à la préfecture: la veille, quelqu'un ayant profité de l'obscurité de l'omnibus lui a volé son sac et lui a caressé les pieds, ce à quoi elle a répondu en lui donnant un soufflet! Pendant son absence arrive Madame de Pontmêlé, fidèle cliente de la boutique, qui se rend dans l'atelier pour essayer plusieurs modèles de coiffes. Puis entre Régalas, un jeune peintre: celui-ci rapporte le sac de Madame Legrainard, mais demande raison du soufflet qu'elle lui a donné. Pour cela, il exige un baiser de Madame Legrainard ou un duel avec son mari. Mais lorsqu'il rencontre Céline, Régalas en tombe fou amoureux…

2) Deuxième partie : "Palace", de Jean-Michel RIBES

Amours hawaïennes, Régime de luxe, L'Immortel, Rat crevé, Lady Palace, Fauves, Les cent pas, Ginger, Le Romancier, Réclamation, On torche, Change, Insomnie, Tourisme, Champignon

2001

¤ Spectacle en deux parties, les 17 et 18 novembre à la salle des fêtes.

1) Première partie : La Veuve convoitée

Pièce à costumes de GOLDON

 Le comte Orazio est pauvre. Veuf, il survit tant bien que mal aux tracasseries des vautours auxquels il doit de l’argent. Sa fidèle servante qu’il traite comme sa fille adoptive, Bigolina, utilise toute la force de son charme et toutes les roueries de son espiègle caractère pour épargner à son maître un désespoir irrémédiable. Un miracle se produit : le comte hérite.Va-t-il enfin conquérir la jolie veuve qu’il convoite ? Va-t-il s’entendre avec sa demi-sœur qui rêve d’être riche pour attirer les amants ? Va-t-il se défaire des faux amis qui considèrent le comte comme une vache à lait ? Bigolina, Scapin au féminin, va déjouer les intrigues… à sa façon.

2) Deuxième partie : Les Suites d'un premier lit

Comédie en un acte d'Eugène LABICHE

Trébuchard est un étudiant de 29 ans qui a mené une vie dissipée. Pour pouvoir payer ses nombreuses dettes, il a dû épouser sa logeuse, la veuve Arthur, une femme aisée avec un certain charme, mais plus très jeune. Quand la pièce commence, la veuve est morte, lui laissant un petit héritage. Mais elle lui a laissé aussi la charge de sa fille Blanche, née d'un premier lit, assez peu gracieuse, et qui a 48 ans. Or Trébuchard est amoureux de la jeune Claire Prudenval qu'il aimerait bien épouser, mais qui est dotée d'un père hypocondriaque, peu accommodant. Trébuchard imagine alors de faire épouser Blanche par M. Prudenval, qui deviendrait ainsi son beau-fils !

2000

¤ Spectacle : Soirée de l'an 2000 à la salle des fêtes.

1999

¤  Spectacle  : "La chambre mandarine", à la salle des fêtes

 1999 la chambre mandarine

Comédie de Robert THOMAS

 

 Dans une mandarine, c’est comme dans la vie. Il y a toujours des pépins ! 

L’hôtel Saint-Joseph n’est pas un hôtel comme les autres. Chaque chambre a été décorée et baptisée de manière différente. Chambre Libellule, Chambre Nénuphar, Chambre Ananas… 
L’action se passe dans la chambre 28, dite Mandarine, qui va en voir de toutes les couleurs. Tous les occupants qui vont s’y succéder sont des plus hétéroclites, tous plus étranges les uns que les autres. Cette chambre va voir passer des clients à mourir de rire, attachants, ou complètement dingues… 

 

1998

Année sans spectacle : la troupe se consacre à l'écriture de sa propre pièce...Place à la création !

1997

¤  Spectacle en deux parties  joué en avril, à la salle des fêtes.

1) Première partie "Bureau de femmes" 

Comédie légère en un acte, de Francis Poulet

Un lundi matin, dans un bureau d'une Caisse de Retraite, où travaillent 4 femmes, les discussions vont bon train...chacune ayant quelque chose à raconter après le week-end. Il y a là "Titine", "Maman", "Mado" et "Nini"... Les petits froids - les coups de gueule - les moqueries - les fâcheries - les bouderies - les jalousies - les potins - les piques - les maris - les amours - les fringues... "Le Chéfaillon", "La Bidouille" et un final en apothéose !... Mais...il est "déjà, midi moins l'quart ?!?"

2)  Deuxième partie "Attention à la p'tite marche"

 Comédie dramatique de Christiane Lasquin

 Un dimanche après-midi, cinq ouvreuses de théâtre s’apprêtent a fêter l’anniversaire de l’une d’entre elles, entre la matinée et la soirée. Elles virevoltent , râlent haut et fort avant d’accueillir les spectateurs...

¤ Spectacle de l'atelier théâtre junior : "Vie et doc de Vidocq"

1996

¤  Spectacle  : Soirée variée (mêlant théâtre, chanson et plaisirs de la table) à la salle des fêtes.

1995

¤  Spectacle associant le groupe des jeunes à celui des aînés : "La Salle à Manger", à la salle des fêtes

Fresque familiale de A. GURNEY.

Parabole sur la grandeur et la décadence de la bourgeoisie occidentale - cinquante ans de moments de vie dans une salle à manger racontés avec cocasserie et émotion, ironie et tendresse.

 

1994

¤  Spectacle en deux parties,  à la salle des fêtes

1) Première partie : "Terreur en L'aut'Oregone" présenté par l'atelier théâtre jeunes

1) Deuxième partie : "Du vent dans les branches de Sassafras !"

Comédie en deux actes, de René de Obaldia

Dans une ferme du Kentuky, des colons misérables, les Rockfeller, vivent sous lapeur des guerres indiennes. L'ami de la famille, me docteur Buttler, vient leur rendre visite au moment où les tribus se révoltent, où les bandits de tout poil sortent, et où les amis se comptent précieusement...

1993

¤  Spectacle  : "Caviar ou lentilles", à la salle des fêtes

Comédie italienne de Giulio Scarnacci et Renzo Tarabusi

Les aventures d'une famille napolitaine dont tous les membres vivent plus ou moins d'expédients. Le père Léonida s'est spécialisé dans la profession d'invité aux réceptions, où il garnit les poches dissimulées sous sa jaquette, de petits fours, bouteilles qu'il rapporte à sa compagne Valeria qui se charge de les revendre. Un jour, il veut monter une escroquerie plus rémunératrice, il a l'idée de fonder avec des gens du monde rencontrés à l'une de ces réceptions, un comité de bienfaisance, dont il espère bien profiter en premier lieu, lui-même et sa famille. Il introduit donc ces bonnes âmes chez lui, leur présentant toute la maisonnée, comme vivant dans la plus noire misère, on a même loué pour l'occasion, un vieux grand-père paralytique et gâteux... Mais la situation se complique, quand le fils d'une donatrice croyant avoir par accident tué son domestique, doit se soustraire à la police, le temps de faire disparaître le cadavre qui en fait est bien vivant...!

2011

Deux représentations 

¤ Spectacle : "Petits potins sur un banc" donné lors du téléthon, le samedi 3 décembre à la salle des fêtes.

 

¤  Spectacle  : "Dossier brûlant", le 28 mai à la salle des fêtes.

Comédie légère, culinaire et sentimentale en deux actes, de Jacques BARANT.

Une famille se rencontre pour un anniversaire. Le traiteur présente un moule à gâteaux révolutionnaire. Il a monté un dossier de présentation qui malencontreusement va se mélanger avec le dossier professionnel d'un invité. Le dossier attire toute les convoitises, viennent se rajouter des histoires de cœur sur fond d'espionnage industriel, de chantage avec famille et amis...

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site